Santé chien : protéger son chien contre la Leishmaniose

chien-1La Leishmaniose est une maladie grave qui sévit dans le pourtour méditerranéen. Le fait d’y voyager exposerait votre chien au risque de contracter cette maladie.

Leishmaniose : qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie transmise par la piqûre d’un moucheron appelé phlébotome. Elle est due à un parasite microscopique, connu sous le nom de Leishmania infantum. Durant la saison d’activité de ce moucheron qui s’étale de mai à septembre, il se peut que les chiens soient piqués à hauteur de 100 fois par heure. Comment cela se manifeste ? Lorsqu’un moucheron infecté se met à piquer un chien, les parasites sont déposés à la surface de la peau. Ensuite, une lésion minime appelée chancre se fait voir, la plupart du temps sur une oreille ou sur le museau. Le parasite commence ainsi à envahir les cellules du chien, se répand dans les organes internes et se prend à affecter le système immunitaire.

Tous les chiens qui sont en déplacement ou habitent sur le pourtour méditerranéen peuvent contracter cette maladie. Notons également que cette maladie peut aussi toucher l’être humain, son évolution est assez lente ce qui fait que certains signes cliniques de la maladie ne se manifestent que plusieurs années plus tard. En se reproduisant dans certaines cellules de l’organisme, les parasites vont causer de sérieux problèmes. Le chien va avoir de la fièvre, des problèmes cutanés dont notamment la perte de poils. Il présente un amaigrissement progressif, des ongles anormalement longs, des saignements au niveau du nez. Et les organes sont par la suite atteints : rate, reins, foie, articulation.

Comment prévenir la leishmaniose ?

La prévention et le contrôle sont indispensables afin d’éviter un long traitement, onéreux et parfois inefficace à votre chien. D’ailleurs à ce propos, nous vous conseillons d’intégrer une mutuelle pour animaux pour prendre en charge, tout ou en partie, les frais de santé de votre chien.

Pour protéger votre chien de la leishmaniose, plusieurs moyens sont mis à votre disposition. Comme on dit il vaut mieux prévenir que guérir ! Pour ce faire, vous pouvez utiliser des colliers à base de deltaméthrine assurant également une protection contre les tiques. De plus, le traitement bien qu’il soit compliqué ne permet pas de se débarrasser de manière définitive du parasite. Pour augmenter l’efficacité, la combinaison des traitements est de mise. Et si vous habitez dans une zone à risque, la vaccination est le meilleur moyen de protection. Alors, protégez votre chien !

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Actualité Animaux, Maladies chiens et chats and tagged , , , by

Parfumer son chien

1314711534958Le parfum pour chien : est-ce un risque ?

Adopter un animal de compagnie est une chose vraiment agréable. En fait, c’est même un privilège, car cela décèle la part d’humanité qui demeure en vous. Toutefois, c’est aussi une charge semblable à l’élévation d’un enfant qu’il faudra bien remplir. Il faut l’entretenir, le dresser, le nourrir et lui procurer tout ce dont il a besoin. Sur ce, lui donner des soins affectifs, comme le parfumer après une bonne douche, fait aussi partie de l’entretien qu’il faut absolument lui pourvoir afin de le placer dans un bien-être abouti. Seulement, vu le fonctionnement assez différent du métabolisme du chien, il convient de savoir s’il est toujours avantageux de parfumer son chien.

Le parfum pour chien pour une bonne cohabitation

Le parfum pour les chiens semble être le meilleur atout en vue de permettre une belle cohabitation entre vous et votre animal de compagnie. À vrai dire, le chien ne rejette pas toujours une bonne odeur. Même après une bonne douche, il arrive qu’il sente aussi et malheureusement, dans ce cas, il est plus répulsif qu’il n’est attirant. Le parfum pour votre chien permet de remédier à cette situation en donnant à votre chien une belle odeur. Ils absorberont ainsi toutes les mauvaises odeurs émanant des poils et des saletés sur le pelage. De ce fait, le parfum pour les chiens pourrait être votre meilleur allié lorsque vous souhaitez toujours avoir un chien propre.

Le parfum pour chien, aussi avantageux que risqué

Le parfum des chiens sans alcool fournit sans aucun doute des avantages formidables et est d’une grande nécessité dans le cas où il devient très utile dans la neutralisation des mauvaises odeurs. Seulement, il présente aussi un risque qu’il faut nécessairement prendre en compte, lorsqu’on asperge son chien de parfums. Le parfum pour le chien n’est pas toujours le grand ami du flair de votre chien. En fait, cela risque carrément de perturber son odorat et d’entraver son reniflement à cause de l’odeur très forte qui se colle à son pelage. D’un autre côté, le parfum pour chien peut aussi causer des allergies surtout s’il dispose de produits chimiques dans sa composition.

Privilégier le parfum pour chien moins agressif

Malgré tout, il existe un type de parfum pour chien avec une concentration en produits chimiques moindres et disposant de composants pas du tout agressifs. Ce type de parfum pour chien est d’ailleurs le plus présent dans le marché. De cette manière, vous pouvez avoir un parfum pour chien odeur de pomme moins chimique et entièrement utile pour le chien.

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Maladies chiens et chats and tagged by

Les huiles essentielles : des anti-puces efficaces ?

chiot_jack_russell_432_323_filled

Avant les grandes révolutions scientifiques, les recettes de grand-mère étaient utilisées partout et dans tous les domaines. Elles constituaient une certaine mini-industrie pharmaceutique qui résolvait tant bien que mal les maux des hommes avec l’aide de tisanes de plantes, mais aussi d’huiles essentielles. Avec l’avancée de la science, et la révolution dans le domaine de la pharmacie, certaines personnes continuent toujours d’utiliser les huiles essentielles dans de nombreux traitements. En ce sens, certains s’évertuent à utiliser les huiles essentielles en guise d’anti puce pour leurs chiens.

Une anti-puce de chien naturel

L’anti-puce pour chien à base d’huiles essentielles est considérée comme une alternative aux produits et antipuces considérés comme « toxiques » et agressifs. D’ailleurs, ces huiles essentielles ont longtemps été considérées comme un remède miracle contre de nombreux maux. Ainsi, vous avez une anti-puce chien qui soigne grâce à l’aromathérapie. De ce fait, les huiles essentielles ne sont plus seulement utilisées dans le cosmétique, mais aussi pour servir d’anti puces pour chiens de manière toute naturelle. Donc, en faisant le choix de les utiliser, on se départit de certains problèmes, comme les allergies que peuvent provoquer certains produits utilisés comme antipuces pour chiens.

L’huile de lavande qui était un célèbre anti-puce chien

Cette anti-puce pour chien à base de lavande est l’un des plus utilisés par les propriétaires de chiens. En effet, il suffit de mélanger cette huile dans un vaporisateur et de le pulvériser sur le poil de votre chien. Malgré tout, le problème de cette anti-puce chien se trouve souvent au niveau du dosage. N’ayant point une certaine prescription d’ordre médicale, les personnes qui les utilisent avancent souvent des dosages subjectifs. Cependant, c’est une anti-puce de chien assez efficace contre les puces et les tiques.

Un panaché d’huiles essentielles pour un anti-puces pour un chien efficace

Pour avoir une anti-puce de chien efficace, certains propriétaires de chiens n’utilisent plus les produits chimiques, mais plutôt des huiles essentielles. Issues des végétaux, ces huiles constituent d’excellents produits afin de lutter contre les tiques et les puces. Cette nouvelle formule d’anti-puce chien peut comporter aussi un mélange de plusieurs huiles. Il peut s’agir de lavande, d’arbre à thé, de cannelle ou encore du géranium. Toutefois, il est encore plus sûr de demander conseil à votre vétérinaire avant d’utiliser une quelconque formule naturelle d’anti-puce. Plusieurs modèles sont disponibles dans cette section d’anti puces pour chiens. Consultez aussi notre page anti-puce !

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Divers Chiens et chats, Maladies chiens et chats, Soins sans médicaments pour animaux and tagged , by

Quel anti-puce choisir pour son chat ?

chat-langage-signes

Le chat est un très bon animal de compagnie. Il reste pour de nombreuses personnes l’animal domestique préféré. Seulement, puisqu’un simple animal de compagnie, il est souvent comme un membre de la famille alors il est très important de veiller à sa santé avec un anti puce pour les chats en vue de le préserver. Dans ce cas, il faut nécessairement le protéger de ces ennemis les puces. Toutefois, puisqu’il existe un certain nombre de produits, il faut savoir effectivement lequel opter pour son chat.

Le spray : un anti puce à chat traditionnel

L’anti puce en spray est l’anti puce pour chat  le plus courant parmi les traitements antiparasitaires. Il reste le plus fréquent, mais aussi l’un des traitements les plus difficiles à administrer. En effet, pour utiliser cet anti puce chat, il faut le plus souvent maitriser l’animal afin de le lui administrer. De nombreux chats n’aiment point l’odeur qui se dégage du spray, mais aussi le bruissement qui se fait entendre lorsque les pressions sont effectuées. D’autres inconvénients viennent s’ajouter à cet anti puce de chat avec notamment l’incommodité engendrée sur l’apparence de l’animal.

Un anti puces pour chats de petite taille : la pipette

C’est un anti puce pour chats spécialement destiné pour les animaux à petites carrures. La pipette s’applique le plus souvent derrière la nuque, sur la peau du cou ou sur la peau du dos. En effet, ce genre d’anti puce pour les chats est aussi efficace que le spray à la différence que l’odeur émise n’est pas aussi forte que le Spray, mais aussi il n’y a aucun bruissement qui peut faire fuir le chat. Par contre, la pipette a l’inconvénient d’être assez huileuse au point que parfois qu’il jaunisse le poil des chats de couleur blanche. Par ailleurs, ce type d’anti puce destiné aux chats n’est point approprié pour certaines espèces de chat au pelage lisse.

Le comprimé : le nouveau type d’anti puce chat discret

Ce type d’anti puce chat est assez nouveau sur le marché. En fait, sa maniabilité est assez facile. Issu des États-Unis, le comprimé permet d’éviter de nombreux problèmes créés par les anti puces pour chats classiques. Vous éviterez ainsi certaines erreurs de dosage ou certains avertissements d’ordre technique. Dans tous les cas, il faut toujours privilégier l’avis d’un spécialiste en la matière, avant de faire usage d’un anti puce pour votre chat ou tout autre animal domestique. Je vous recommande de voir la gamme d’ anti puce pour chat . Consultez aussi notre page anti-puce !

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Maladies chiens et chats, Santé des animaux and tagged , by

La compréhension de la diarrhée des chiens

imagesLes aliments dans le système digestif du chien, ce déplace trop rapidement, la diarrhée du chien a pour effet que les liquides dans le système digestif ne se contiennent pas suffisamment en temps pour être absorbée par l’organisme, généralement causé par des intestins enflammés ou bien irrités. La diarrhée de chien est aiguë si elle persiste depuis près de trois semaines ou peut être aussi bénigne. La déshydratation est fréquente chez le chien qui souffre de diarrhée, due à une grande perte de liquide. Donc, si cet état persiste plus d’une journée, nous vous recommandons de consulter un vétérinaire rapidement pour stopper la diarrhée de votre chien.

Plusieurs causes possibles pour la diarrhée d’un chien

Elle peut être extradigestives qui concerne une affection métabolique telle que l’infection virale ou bactérienne. La diarrhée du chien peut aussi être causé par l’infection digestive qui est rattachée à l’intestin comme les parasites des intestins, la nourriture épicée, le changement subit alimentaire qui devrait être fait sur une période minimum d’une semaine, idéalement 3 semaines pour éviter ce genre de désagrément. Une intégration de la nouvelle nourriture devrait ce faire comme suit : 1e semaine 1/3 nouvelle nourriture mélangée avec 2/3 de sa nourriture actuelle, 2e semaines en part égale entre la nouvelle et ancienne nourriture, 3e semaine 2/3 nouvelle nourriture mélangée avec 1/3 de sa nourriture actuel.

Dans la plupart du temps, quand l’animal passe une période de grand stress, le côlon devient enflammé et provoque des selles plus molles et la libération de mucus pour libérer les conduits. L’allergie alimentaire ou intolérance alimentaire peut avoir un effet direct sur ce symptôme de diarrhée des chiens. Les cas souvent populaire est un chien qui va manger une saleté à l’extérieur comme une mauvaise herbe, une carcasse d’animaux morts ou bien déchire un sac à déchet pour en manger une partie du contenu et parfois, une flaque d’eau souiller contenant plusieurs mauvaises bactéries qui mène souvent à la diarrhée du chien.

Solutions pour soulager l’effet de la diarrhée chez le chien

Pour débuter, pour la période de diarrhée du chien, donner une nourriture qui est faible en gras, donc plus facile à digérer. Utiliser en combinaison avec du poulet désossé cuit sans peau et de la viande de bœuf haché cuit dégraissée avec un riz blanc bouilli. Important cette recette est seulement pour la période de diarrhée de votre chien, après cette situation est stabilisée, réintégrer progressivement ça moulé régulière sur une période de plusieurs jours. Aussi longtemps que le chien ne vomis pas, hydraté le avec de l’eau ou bien une boisson électrolyte. Si votre animal persiste avec sa diarrhée de chien ou des vomissements après 24 heures consulter un vétérinaire.

Des aides d’appoints pour la diarrhée des chiens Les probiotiques pour animaux, contribue reconstruire sa flore intestinale pour mieux combattre le problème de diarrhée de votre chien et par le fait même, aide à la réintégration de ça nourriture dans son alimentation et améliore l’assimilation des vitamines et autres nutriments. Pour aider à passer plus facilement au travers des symptômes de la diarrhée des chiens, il y a un produit de la compagnie Homeodel qui s’appelle Animodel 7 qui est fait pour la gastro et diarrhée des chiens, les selles molles ou la diarrhée qui est composée d’ingrédients qui fortifie le système du chien, facile à administrée, 10 gouttes toutes les demi-heures.

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Maladies chiens et chats by

Conjonctivite des chiens

Conjonctivite chienHumains et animaux peuvent développer des conjonctivites. Personne n’est à l’abri! Yeux rouges et larmoyants, écoulements épais, sensation de sable dans les yeux, douleurs, plus on frotte et plus on irrite. Les chiens sont malheureusement souvent à risque de développer des conjonctivites. Cette affection bénigne si elle n’est traitée dès l’apparition des symptômes peut malheureusement dégénérer si rien n’est fait. Cette inflammation de la conjonctive peut avoir plusieurs causes : infectieuses, virales, bactériennes, allergiques, traumatiques. Alors si les yeux de votre chien ont changé d’aspect, présentent des caractéristiques différentes de l’ordinaire et semblent le faire souffrir, une attention toute particulière doit leur être apportée.

Les causes de la conjonctivite

De façon générale, les balades en voiture la face au vent, les promenades dans un environnement poussiéreux ou dans les hautes herbes, les journées de grand vent par saison froide ou chaude, peuvent entraîner une irritation de la conjonctive et déclencher une conjonctivite de chien ou chat. Cette irritation est peut-être due à une poussière logée dans le canal lacrymal, à une allergie au pollen, à une brindille plantée dans l’oeil, à une inflammation due au vent. Les yeux rouges et l’écoulement qui en résultent immédiatement après l’événement sont distinctifs et généralement faciles à traiter, le vétérinaire pourra poser un diagnostic rapide et vous indiquer comment nettoyer et traiter adéquatement les yeux de votre chien.

S’il s’agit des conséquences d’une allergie, on devra identifier la source et la traiter pour éviter les conjonctivites récidivantes pénibles pour votre chien ou chat. Cette démarche est généralement longue et coûteuse, les allergies provenant de diverses sources et difficiles à identifier : environnementales (pollen, acariens, herbe à poux, graminées, moisissures), alimentaires, piqûres de puces. Les allergies peuvent induire d’autres symptômes et il ne sera pas étonnant de voir un chien se gratter et se lécher intensément, se mordiller, avoir des problèmes cutanés ou digestifs (diarrhées, flatulences, selles changées) en plus de la conjonctivite.

Golden arthrose

Les sortes de conjonctivite chez les chiens

Les conjonctivites chez les chiens et chats peuvent être d’origine primaire (arrivent seules) ou secondaires à une autre maladie : virales (maladie de Carré, hépatite infectieuse de Rugarth), parasitaires (la leishmaniose), bactériennes (staphylocoques – streptocoques rares chez le chien). Elles peuvent également résulter d’une autre maladie ou affection oculaire comme un ulcère de la cornée.

Les signes associés aux diverses conjonctivites sont : rougeur de la conjonctive, paupières collées dû à l’écoulement oculaire (clair à purulent épais de couleur gris, blanc, jaune, vert, jaune-vert), oedème de la conjonctive; yeux sensibles à la lumière du jour, inconfort du chien qui se frotte régulièrement au niveau de la face et des yeux, etc.

Certaines races y sont prédisposées : aux yeux globuleux (Bouledogue, Chihuahua, Carlin, Pékinois, Bulldog anglais), à poils longs (Yorkshire, Briard, Bobtail,…). Des problèmes de paupière, les entropions (enroulement de la paupière vers l’intérieur) et ectropions (enroulement de la paupière vers l’extérieur) d’origine congénitales ou acquises sont souvent vues par exemple chez les Saint-bernard, Cocker américain, Boxer, Bouledogue pour l’ectropion et les caniches nains, Chow-chow, Saint-bernard pour l’entropion. Ces deux maladies des paupières causant des conjonctivites nécessitent une chirurgie et peuvent également être des conséquences d’une inflammation chronique, ou cicatriciel suite à un traumatisme ou une chirurgie. Notre page de soins naturels pour la conjonctivite des chiens peut vous intéresser , vous y trouverez Le R-105 CINERARIA MARITIMA  en gouttes pour les yeuxle VITREUM pour la pression intra-oculaire, oedème de la paupière, larmoiements,le SUC DE CALENDULA 30ml, et bien plus encore.

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Divers Chiens et chats, Maladies chiens et chats, Santé des animaux and tagged by

Les Anti-puces pour chats et chiens

LES PUCES SONT UN RÉEL PROBLÈME

Tous nos animaux de compagnie sont à risque d’attraper des puces du printemps à l’automne (mai à octobre). À l’extérieur, l’environnement est évidemment fréquenté par d’autres animaux : écureuils, chats errants, petits rongeurs, mouffettes etc. qui laissent tomber au passage des excréments et des oeufs de puces sur le sol, ceux-ci se transformant en larves desquelles émergeront des puces adultes plus ou moins rapidement selon les conditions. Les puces pouvant sauter jusqu’à 20cm à la verticale et 41 à l’horizontale, le bas de vos jambes est à leur portée (vous les transporterez à l’intérieur), tout comme les chats et chiens non protégés avec un anti-puces qui peuvent donc être les innocentes victimes d’un saut de puce directement dans leur fourrure et toutes leurs conséquences! Les puces sont des parasites se nourrissant à même le sang de leur hôte et les déjections des puces expulsées après leur repas, ces petits points noirâtres qui apparaissent dans sa fourrure, sont souvent le premier signe évocateur de puces sur votre animal.index

Chez les chiens une réaction allergique peut également apparaître, la même DPP due aux séances intensives de grattage, léchage et mordillements dues aux démangeaisons au niveau du dos, bord arrière des cuisses, abdomen, le poil finit par tomber, squames et croûtes apparaissent. Les chiens aussi peuvent développer des complications sous forme de lésions bactériennes suintantes infectées, la pyodermite.

Des maladies peuvent également être transmises par les piqûres de puces, comme par exemple l’hémobartonellose. Cette maladie, aussi appelée anémie infectieuse féline, entraîne la destruction des globules rouges par des parasites tels Mycoplasma haemofelis et Mycoplasma haemominutum. Les chats sains, en bonne santé avec un système immunitaire fort, sans maladie invalidante peuvent être infectés sans développer la maladie. Les chats plus faibles, immunodépressifs, avec leucose et/ou FIV, par exemple, infestés par les puces avec des symptômes tels anémie, abattement, fièvre, troubles digestifs, anorexie, fréquences respiratoires et cardiaques augmentées, muqueuses blanchâtres ou jaunâtres, pourraient avoir développé une hémobartonellose. Une autre des conséquences fréquentes d’une infestation de puces chez le chat et le chien est la transmission du ténia par l’ingestion de puces parasitées au cours de leurs toilettages et léchages!

 

LA PRÉVENTION : LA CLÉ

L’administration régulière d’un anti-puces pour les chiens et chats sortant beaucoup, ne fréquentant que la cour arrière ou restant carrément à l’intérieur est une prévention dont ils devraient bénéficier. L’utilisation facile des anti-puces en gouttes vendus sous forme de pipettes pratiques tels le Traitement anti-puce  Hartz pour chats . et le Traitement anti-puce Ultraguard pour chiens procure une protection contre puces, piqûres de puces et contaminations reliées.

 

N’hésitez pas à visiter nos sections :

 

 

logotype_2012-06-11

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Divers Chiens et chats, Éducation sur les animaux, Maladies chiens et chats, Santé des animaux, Soins sans médicaments pour animaux by

Formation et prévention du tartre et de la gingivite chez le chat

tartre-dent-chatLa santé buccale des chats peut se détériorer sur un long terme et les premières dents à montrer des signes de « dégénérescence » étant toujours celles de derrière, les molaires et prémolaires, seul un examen minutieux régulier, gueule grande ouverte, peut mettre à jour ses différents problèmes. Les dents d’en avant peuvent donc sembler saines mais la gueule cacher en réalité des problèmes de tartre et buccodentaires. « Heureusement », il y a la mauvaise haleine caractéristique, la sonnette d’alarme et le tout premier indice « visible » du déclenchement du processus de maladies parodontale et gingivale. Celles-ci (plaque, tartre, gingivites, conséquences et complications) sont d’ailleurs devenues le plus gros danger pour la santé des chats qui en seront victimes dès l’âge de 3 ans pour 80% d’entre eux. Le manque de soins dentaires appropriés est le premier responsable mais nourriture humide, problèmes physiques (dents surnuméraires, déformations), et/ou de santé (urémie, diabète, immunodéficience locale ou générale) influencent également l’apparition de ces maladies buccodentaires et parodontales. La formation de tartre peut également être une prédisposition génétique chez certaines races : Persans et Burmese.

FORMATION DE LA PLAQUE

Les débris de nourriture s’accumulent entre et sur les dents, les quelques 350 espèces de bactéries peuplant la cavité buccale s’en nourrissent, se développent et se multiplient. Une pellicule invisible à l’oeil nu composée de bactéries agglutinées à la surface des dents se forme alors, le biofilm, créant des inflammations. Les cinq étapes de son développement sont irréversibles à moins d’une hygiène dentaire régulière, le processus se répétant indéfiniment. Lorsque les dents atteintes par l’accumulation de ces bactéries prennent une teinte orangée, les couches de bactéries se sont multipliées et on parle alors de plaque dentaire (plus de 10 millions de bactéries par milligramme de plaque!). Au contact de la salive cette plaque se minéralise, durcit, descend sous la gencive. À cette étape nous sommes maintenant en présence de tartre. Le tartre se reconnaît par sa couleur qui peut varier dans les teintes de jaune, ocre, brun ou gris.

LE TARTRE

La quantité de bactéries présentes est maintenant vraiment très importante, cette concentration de germes dans le tartre est l’équivalent de celle retrouvée dans les selles. C’est dire la gravité de la situation. La gingivite et ses saignements, les parodontites, les inflammations du fond de la bouche, des piliers de la langue (stomatites caudales), et de la langue (glossite), abcès, les caries, le déchaussement, les dents qui tombent, toutes ces affections très douloureuses pour le chat sont les conséquences directes du tartre accumulé sur les dents. Non traitées, ces infections peuvent dégénérer plus encore. Les bactéries et microbes peuvent passer dans le sang et migrer vers des organes comme le coeur et les reins. Certaines maladies graves se développent alors : insuffisances cardiaques et rénales chez l’animal âgé.

GINGIVITE

Accumulé sous la gencive, le tartre l’irrite et la fragilise, causant une gingivite. La gencive est alors inflammée, gonflée et rouge, décollée de la dent, saigne durant le repas, et douloureuse au point que le chat peut refuser toute nourriture. Cette maladie parodontale est une inflammation réversible si sa cause, la formation de la plaque bactérienne causant le tartre, est prise en charge et éliminée. La gingivite étant le point de départ de maladies parodontales plus graves et envahissantes pour le système, on comprend l’importance de la prévenir, à tout le moins de la traiter sans attendre, dès son apparition. Pour ce faire, le vétérinaire procède à un détartrage des dents mises en cause et peut-être également à l’extraction des dents les plus touchées. Ces intervention peuvent s’avérer nécessaires mais on verra plus loin qu’il existe heureusement des méthodes naturelles moins drastiques et moins coûteuses pour éviter l’accumulation anarchique du tartre.

Un animal jeune et sain avec un système immunitaire fort peut réussir à combattre cette multiplication de bactéries pathogènes, toxines et dégradations tissulaires durant un long moment. Malheureusement avec l’âge le système immunitaire s’épuise (stress, alimentation inadéquate) le métabolisme ralentit, et les conditions favorables à cette lutte disparaissent. La maladie progresse, entraînant décollement de la gencive, destruction osseuse, déchaussement puis perte d’une ou plusieurs dents. Non seulement la santé buccodentaire est-elle maintenant très affectée mais aussi la santé générale de l’animal, les bactéries pénétrant dans le sang et migrant désormais vers les différents organes, coeur, reins, foie, poumons. Les maladies qui en découlent pourront être soignées mais l’accumulation du tartre, cause première de leur apparition, devra être stoppée évidemment. Pathologies cardiaques, (endocardose ou endocardites), rénales (néphrite interstitielle, glomérulonéphite), respiratoires (bronchite chronique, fibrose pulmonaire) ou hépatiques (hépatite) sont des pathologies graves associées à une maladie parodontale.

MALADIES DU CHAT, GINGIVITES ET AUTRES INFECTIONS BUCCALES

Les gingivite, pharyngite et glossite ainsi que des ulcères et abcès buccaux peuvent être provoqués par des infections chroniques récidivantes tels le calicivirus causant le coryza de même que le FIV ou sida du chat et/ou la leucose féline. D’autres lésions buccales, la stomatite (inflammations buccales) et symptôme de ptyalisme (chat avec tendance à baver) relèvent plus spécifiquement du diagnostic du coryza. Cette baisse d’immunité peut être la cause de l’inflammation des gencives même sans présence de plaque dentaire ni tartre. D’autres maladies auto-immunes peuvent causer des inflammations buccodentaires comme une anomalie de certains globules blancs. De même, dans le cas d’une insuffisance rénale chronique des ulcères buccaux peuvent également apparaître. On peut également relever la présence de caries provoquées par l’alimentation chez certains sujets. Il va sans dire que ces maladies doivent impérativement être diagnostiquées par un vétérinaire. Ces infections buccales devront être traitées comme telles et les pathologies responsables tout autant. Heureusement chez Animauxenligne on retrouve des complexes homéopathiques qui ont été conçus pour ces pathologies, autant pour soutenir l’immunité de l’animal, stimuler les défenses de son organisme, combattant efficacement inflammation, infections, douleurs, et autres symptômes concomitants.

Visitez notre page sur le tartre chez les chats, ainsi que nos différents soins :GINGINEX du Dr. Lanoue , ABCÈS PLUS ,ANIMODEL 3

mc2Les informations de ce texte ont été tirées d’excellentes sources d’inspirations, telles que : Vetovie, wanimo, virbac, cliniqueveterinairecalvisson, vetup, monvt et plusieurs autres. Merci à ces sites de nous avoir bien informés. Visitez notre article produits gingivite pour le chien !

 

 

 

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Éducation sur les animaux, Maladies chiens et chats by

Calmants homéopathiques et produits naturels pour les situations de stress chez les chats

image_945

L’environnement du chat d’appartement se résume aux pièces auxquelles il a accès, qu’il divise en territoires bien déterminés (dormir, manger, faire ses besoins, jouer). Un déménagement, mais également tout changement (peinture, tapisserie) ou réaménagement des pièces et/ou du mobilier lui font perdre ses repaires, le stressant grandement.

Les facteurs de stress chez le chat

La vie quotidienne de la famille a aussi un impact sur lui. Va-et-vient fréquents, nouveau membre ou départ d’une personne aimée, bruits et musique forte, rénovations, mauvais climat familial, autant de perturbations pour lui. Toutes situations pas très calmantes pour un chat! On ne peut s’empêcher de vivre, changer d’horaire, de meubles ou recevoir des amis. Flatter son chat en le calmant d’une voix douce et rassurante est toujours agréable mais il a besoin de plus. Investir dans un arbre à chat, grattoirs et jouets, donner accès aux fenêtres de la maison, garde-robes ou autre endroit discret et calmant pour son repos, nettoyer la ou les litières quotidiennement, fournir eau et nourriture en tout temps toujours au même endroit, sont des bases pas toujours respectées. Partir en oubliant d’ouvrir une porte et l’univers de votre chat sera perturbé! Un compagnon comblerait les vides de vos absences? Sociable ou insociable, ce partage des territoires pourrait déclencher des signes de nervosité évidents: caché toute la journée, appétit changé, léchage intensif, marquages dans la maison (urine et selles), prostration, miaulements intensifiés, agressivité.

logo ael

La cystite est une maladie souvent reliée aux stress vécus par votre chat : l’animal se retient ou va le plus vite possible, ne vidant plus complètement sa vessie, causant cette infection. Agressivité, peur, troubles de comportement, dépression, panique, anxiété, abandon, etc… toutes ces émotions pouvant faire partie du quotidien des chats, semblent inévitables. Quelques calmants naturels, spécifiquement conçus pour eux, peuvent cependant aider votre chat à gérer ces émotions, le garder en santé plus longtemps.

Les calmants naturels d’Animauxenligne

Plusieurs solutions naturelles et homéopathiques existent pour calmer votre félin.

  • La LEVURE DE BIÈRE , agit  sur le système nerveux, calmant angoisse et anxiété.

mc2Les informations de ce texte ont été tirées d’excellentes sources d’inspirations, telles que : hopitalveterinairevimont, petsitting, animaddict. Merci à ces sites de nous avoir bien informés. Visitez également notre ressource calmants pour chats sur notre site principal !

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Maladies chiens et chats and tagged , by

Vermifuges et anti-parasitaires pour chiens

chien-pilluleDes parasites connus

Les chiens sont très souvent parasités par des vers présents dans leur système digestif et autres organes internes vers lesquels ils ont migré. Ils y vivent, s’y reproduisent, s’y incrustent et causent des infestations que seuls les indispensables vermifuges peuvent réussir à contrôler. Qu’ils proviennent des selles, puces, d’autres animaux ou de l’environnement, ces parasites peuvent faire beaucoup de dommages autant pour les animaux eux-mêmes que pour les humains, en particulier les enfants qui sont très proches d’eux. En effet, la contamination à l’humain est un problème sérieux mais qui peut être prévenu en agissant pro-activement pour éviter l’infestation chez les animaux de compagnie en les traitant systématiquement plusieurs fois par année. Les vers et autres parasites sont présents, on ne peut les empêcher d’exister. Par contre on peut les détruire et enrayer les cycles de reproduction en vermifugeant nos animaux et ainsi éviter le pire.

Différents types de vers

Il existe plusieurs types de parasites intestinaux chez le chien. Ils peuvent vivre dans leur système digestif des mois sans que l’on soupçonne même leur existence et sont donc une menace réelle pour leur santé. Les Helminthes sont des vers ronds (ascaris) plus souvent rencontrés chez le jeune chien, transmis par sa mère durant la grossesse et le lait; les vers en crochet (ankylostome), suceurs de sang très dangereux causant l’anémie; les vers plats (teniase), se manifestent par la présente de « petits grains de riz » dans les selles et autour de la région de l’anus; les vers en fouet (trichuris), endommagent les intestins et y pondent des œufs. Les protozoaires provoquent des lésions majeures dans les intestins et diarrhées sanguignolantes (Coccidioses) et peuvent infester l’homme également (Giardiose).

Vermifuger son chien

Donc, si votre chien n’a jamais reçu de vermifuge, il est fort probable qu’il soit parasité sans que vous ne le sachiez. L’apparition des signes évocateurs d’une infestation parasitaire chez le chien adulte indique malheureusement une population bien incrustée et des cycles de reproduction bien avancés. En général, vous pourrez noter certains symptômes tels : un vilain poil, retard de croissance, troubles digestifs (vomissements, diarrhées), toux, anémie chronique avec fatigue et faiblesse, diarrhées hémorragiques avec ou sans mucosités, selles noires, amaigrissement malgré un apport alimentaire accru avec ou sans apparition d’une bedaine distendue. Votre animal présentera un mauvais état général, sera moins actif et ce sera la gravité des symptômes, seuls ou combinés, qui déterminera l’envergure de la contamination parasitaire. Les différents problèmes de santé reliés au parasitisme se rapprochant facilement d’autres maladies pouvant affecter les animaux non vermifugés, une visite chez le vétérinaire pourra vous fixer sur leur origine.

Un examen général et une analyse de selles « fraîches » pourra le renseigner sur une possible infestation, sa gravité, le type de vers et son étendue. Voilà pourquoi l’administration systématique d’un vermifuge pour détruire ces « envahisseurs » au fur et à mesure et contrer les cycles de reproduction est non seulement idéale mais essentielle à la santé et au bien-être de votre chien car il est pratiquement impossible pour un chien de ne pas y être exposé. Pourquoi vermifuger plusieurs fois par année? Parce que seulement les vers présents seront détruits. Ce n’est donc pas à titre préventif mais bien à titre curatif qu’ils sont traités car ils y sont continuellement exposés. Vermifuger régulièrement leur évitera une invasion massive et ses conséquences néfastes et potentiellement mortelles dues aux maladies qu’elle pourrait engendrer.

Les vermifuges naturels Animauxenligne

En homéopathie nous retiendrons l’excellent VERMINEX qui se concentre sur l’augmentation des défenses de votre animal lui permettant de combattre une infestation parasitaire, de les éliminer en stimulant son système immunitaire.

Animodel 13 de par sa composition provoquera l’évacuation ou la destruction des vers parasites de l’organisme tout en corrigeant et éliminant les différents symptômes qui y sont reliés. Ces vermifuges entièrement naturels ! Rendez-vous sur notre page Vermifugation naturelle pour plus d’informations !

Nos animaux sont dépendants de la qualité des soins et de la nourriture que nous leur fournissons. Il est donc de notre responsabilité d’agir pro-activement afin de leur assurer une belle vie longue et en santé.

mc2Les informations de ce texte ont été tirées d’excellentes sources d’inspirations, telles que : chiens-et-chiots.info, veterinairelacordaire.com,  cliniqueveterinairecalvisson.com, lebonchien.fr. Merci à ces sites de nous avoir bien informés.

Texte signé : Marie Claude Ducharme

Share
Auteur : animauxenligne
Posted in Articles chats & chiens, Éducation sur les animaux, Maladies chiens et chats, Soins sans médicaments pour animaux and tagged by
animauxenligne